Córdoba (de la Argentina)

”image” Preámbulo : Como os distéis cuenta, tengo cada vez más retraso en mis artículos. ¿Será por el calor? ¿por la lasitud al terminar mi aventura? ¿por tener ya un poco el mente en Madrid? No lo sé pero es verdad que me cuesta más escribir de momento. Pero no os preocupéis, luego os contaré todo lo que aún no he podido contar…
Ya os he contado parte de mi primera estancia en Buenos Aires, especialmente la salida del rally Dakar 2011. Ahí encontré Pablo, mi amigo multinacional, de vacaciones en su país natal, y pasé una simpática Nochevieja con sus tíos, tías, primos y primas, muy acogedores.
El día 2 me fui de viaje con Pablo a la provincia de Córdoba. Fuimos en autobús de noche a Córdoba y allí alquilemos un coche para explorar más allá de la ciudad. Ponemos rumbo a las sierras y hacemos etapa en Villa Carlos Paz, nombrado por su fundador (en 1914), en la orilla del lago San Roque. Es el mayor destino turístico de la provincia y sin duda un lugar donde suelen acudir los cordobeses para pasar los fines de semana. Primero vamos a un restaurante y la verdad es que comimos una excelente parrillada compuesta de tira de asado, vacío, chorizo, etc. Dimos una vuelta por la orilla del lago y, de noche, por el interesante mercado artesanal.
El día siguiente era él de la ruta por las sierras hasta el valle bien nombrado de Traslasierra. Tras unas paradas para disfrutar las buenas vistas desde la carretera, y otras para echar un ojo a los puestos de artesanía, lleguemos a Mina Clavero. La localidad dispone de muchos « balnearios » (lugares donde tomar el sol y bañarse) por el río. Pasamos por dos de ellos y a pesar de las nubes que amenazaban, había mucha gente. En el primer lugar, asistimos a unas zambullidas de jóvenes (y algunos menos jóvenes) desde los acantilados hacia una piscina natural formada por el río. En el otro, paseamos por una extensa lengua de arena en el lecho del río. Esos lugares me recordaron bastante algunos sitios de Brasil, especialmente por los parques naturales que visité ahí, donde también la gente suele disfrutar el agua fría. Por la tarde, regresamos a Carlos Paz atravesando la niebla y luego fuertes lluvias. Agradezco a Pablo por conducir en esas condiciones difíciles. A modo de recompensa disfrutamos otra parrillada muy rica para la cena.
Al tercer día, regresamos a Córdoba para devolver el coche y empezar la visita de la ciudad. Pablo volvió a Buenos Aires por la noche y yo me quedé unos días acá. Córdoba es la segunda ciudad más poblada de Argentina. Fue fundada en 1573 por el sevillano Jerónimo Luis de Cabrera con el nombre de Córdoba de la Nueva Andalucía. Eso se puede explicar, primero porque su esposa era originaria de la ciudad española homónima y segundo porque se encuentra en la división territorial entonces nombrada Gobernación de Nueva Andalucía. Y añadiría que tanto las sierras como la ciudad se parecen un poco a las de « nuestra » Andalucía española. El centro ciudad es muy agradable para pasear, con sus edificios coloniales cuyas fachadas a menudo están proyectadas con pintura en el suelo, sus calles peatonales, sus plazas, su río y sus habitantes que tienen una pronunciación muy particular…

”image” Préambule : Comme vous avez pu vous rendre compte, j’ai de plus en plus de retard dans mes articles. Est-ce en raison de la chaleur? de la lassitude au moment de terminer mon aventure? ou bien parce que j’ai déjà un peu la tête à Madrid? Je ne sais pas mais c’est vrai qu’il m’est plus difficile d’écrire en ce moment. Mais ne vous inquiétez pas, je vous raconterai plus tard ce que je n’ai pas encore pu vous raconter…
Je vous ai déjà raconté une partie de mon premier séjour à Buenos Aires, particulièrement le départ du rallye Dakar 2011. J’y ai retrouvé Pablo, mon ami multinational, en vacances dans son pays natal, et j’ai passé un agréable réveillon du nouvel an avec ses oncles, tantes, cousins et cousines, très accueillants.
Le 2 janvier je suis parti avec Pablo à la province de Córdoba. Nous avons voyagé en bus de nuit jusqu’à Córdoba où nous avons loué une voiture pour partir explorer hors la ville. Nous avons mis le cap vers les montagnes et avons fait étape à Villa Carlos Paz, du nom de son fondateur (en 1914), au bord du lac San Roque. C’est la principale destination touristique de la province et sans doute un lieu où les habitants de Córdoba ont l’habitude de passer les week-ends. Nous sommes d’abord allés au restaurant et je dois dire que nous avons mangé une excellente « parrillada » (grillade) composée de différents morceaux de viande. Nous avons ensuite fait un tour sur les bords du lac et, de nuit, sur l’intéressant marché artisanal.
Le jour suivant fut celui de la route vers les montagnes et jusqu’à la vallée bien nommée de Traslasierra (littéralement « derrière la montagne »). Après quelques arrêts pour profiter des belles vues depuis la route, et d’autres pour jeter un œil aux étals d’artisanat, nous sommes arrivés à Mina Clavero. La localité dispose de nombreux « balnearios » (lieux de détente où les gens prennent le soleil et se baignent) sur la rivière. Nous sommes passés par deux d’entre eux et malgré les nuages menaçants, il y avait foule. Au premier endroit, nous avons assisté à des plongeons de jeunes (et quelques moins jeunes) depuis les falaises vers une piscine naturelle formée par la rivière. A l’autre endroit, nous nous sommes promenés sur une longue langue de sable dans le lit de la rivière. Ces lieux m’ont rappelé quelques endroits du Brésil, particulièrement dans les parcs naturels que j’avais visités là-bas, où les gens ont aussi l’habitude de profiter de l’eau froide. En soirée, nous sommes rentrés à Carlos Paz en traversant le brouillard puis de fortes pluies. Je remercie Pablo d’avoir conduit dans ces conditions difficiles. En guise de récompense, nous avons profité d’une autre très bonne « parrillada » pour le dîner.
Le troisième jour, nous sommes rentrés à Córdoba pour rendre la voiture et commencer à visiter la ville. Pablo est reparti pour Buenos Aires le soir même et moi je suis resté quelques jours ici. Córdoba est la 2ème ville la plus peuplée d’Argentine. Elle fût fondée en 1573 par le sévillan Jerónimo Luis de Cabrera avec le nom de Córdoba de la Nueva Andalucía (Córdoba de la Nouvelle Andalousie). Ceci peut s’expliquer d’abord parce que son épouse était originaire de la ville espagnole homonyme et ensuite parce qu’elle se situe dans une division territoriale alors nommée Nouvelle Andalousie. Et j’ajouterais que tant les montagnes que la ville ont un air de ressemblance avec « notre » Andalousie espagnole. Le centre-ville est très agréable pour se promener, avec ses édifices coloniaux dont les façades sont souvent projetées en peinture sur le sol, ses rues piétonnes, ses places, sa rivière et ses habitants à la prononciation très particulière…

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans América, Argentina. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Córdoba (de la Argentina)

  1. ARNAUD Solange et Jacques dit :

    Profite pleinement de tes derniers jours de grand voyageur. On peut attendre ton retour à Madrid pour la suite… quand tu te seras réadapté à une vie « normalisée ».
    Tu as chaud, chez nous, il neige abondamment !
    Bisous.

    • Rémy LASSET dit :

      Merci! Aujourd’hui bonne ballade dans le poumon vert de Buenos Aires, un immense parc en bordure du Río de la Plata.
      Et je me prépare mentalement pour le froid que je retrouverai probablement à Madrid.
      Bises

  2. paulinnette chipounette dit :

    j’ai hate de te voir car je vais te voir dans 7 jour.
    bizooooooooooooooooooooous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s