Chiloé, la Bretaña chilena / Chiloé, la Bretagne chilienne

”image” Siguiendo mi ruta hacia el sur desde Valdivia, me quedé en Ancud, en la Isla Grande de Chiloé, desde el día 13 hasta el 18 de noviembre.
Chiloé es un archipiélago chileno, antaño incorporado al territorio patagónico, pero que tradicionalmente no es incluido en Patagonia. Tiene su historia, su cultura, su poblamiento y otras características propias. También a menudo se llama Chiloé lo que en realidad es la Isla Grande de Chiloé.
Sólo recorrí una pequeña parte de esta isla, quedándome en el norte, precisamente en un hostal de Ancud cuyo dueño es suizo (de la parte germanófona). Ahí me encontré con unos franceses, varios suizos y muchos alemanes, entre pocas otras nacionalidades. Aunque se trate de un hostal de mochileros, con precio moderados (9500 pesos chilenos, es decir menos de 15 € en dormitorio colectivo), las prestaciones son de calidad suiza : salón comedor muy acogedor con mucha luz y vista al mar, terraza cerrada de vidrio con la misma vista, cocina muy bien equipada, desayuno muy rico con pan casero, jamón cocido, queso, mermeladas, dulce de leche, mucha fruta, cereales, yogures, etc., buenas camas bien equipadas, baños muy limpios, y atención personalizada.
Pues el ambiente era helvético en el hostal pero para mí la isla recuerda Bretaña. Por sus paisajes costeros, sus colores verdes y azules, sus playas oceánicas, sus pescadores, su cultura tradicional (como bailes en la plaza de Ancud), su tranquilidad… Lo mejor sin duda fue una caminata que hicimos con unos compañeros alemanes por el Sendero de Chile. En camino, al cruzar vacas que pacían por ahí, nos dijimos que tenían mucha suerte vivir aquí con estas bellas vistas y que seguro que iba a ser carne muy rica. 🙂 También destacan las casas de madera pintada imitando las escamas de los peces.
¿Queréis más fotos? Mirad el nuevo álbum que acabo de publicar dedicado a la Isla Grande de Chiloé (hacer clic en el vínculo).
Nota : Recuerdo que podéis acceder a todos mis álbumes haciendo clic en « Mes albums Tour du Monde » en la columna derecha, sección « Páginas web / Sites web ».

”image” Poursuivant ma route vers le sud depuis Valdivia, j’ai fait étape à Ancud, sur Isla Grande de Chiloé, du 13 au 18 novembre.
Chiloé est un archipel du Chili, jadis rattaché territorialement à la Patagonie, mais qui n’est traditionnellement pas inclus dans cette dernière. Chiloé a son histoire, son peuplement originel et ses propres caractéristiques. Souvent, on appelle aussi Chiloé ce qui est en réalité Isla Grande de Chiloé, l’île principale de l’archipel.
Je n’ai parcouru qu’une petite partie de cette île, ayant mon hébergement au nord, précisément dans une auberge d’Ancud dont le propriétaire est suisse, de la partie alémanique. J’y ai rencontré quelques français, plusieurs suisses et beaucoup d’allemands, entre quelques autres nationalités. Bien qu’il s’agisse d’une auberge de routards, avec des prix modérés (9500 pesos chilenos, soit moins de 15 € en dortoir collectif), les prestations sont de qualité suisse : salon – salle à manger très convivial avec beaucoup de lumière et vue sur mer, grande véranda avec la même vue, cuisine très bien équipée, petit-déjeuner très copieux avec du pain maison, jambon, fromage, confitures, dulce de leche (confiture de lait), beaucoup de fruits, céréales, yaourts, etc., des lits confortables et équipés, des sanitaires très propres et une attention personnalisée.
L’ambiance était donc helvétique à l’auberge mais pour moi, l’île me rappelle la Bretagne. Pour ses paysages côtiers, ses couleurs vertes et bleues, ses plages océaniques, ses pêcheurs, sa culture traditionnelle (comme ces danses sur la place d’Ancud), sa tranquillité… Le meilleur sans aucun doute fût une randonnée que nous avons faite avec des compagnons allemands sur le Sendero de Chile (sentier du Chili). En chemin, croisant des vaches qui broutaient là, nous nous disions qu’elles avaient bien de la chance de vivre ici avec ces vues superbes et que certainement cela allait donner de la très bonne viande. 🙂 J’ai apprécié aussi les maisons typiques en bois peint imitant les écailles de poissons.
Vous voulez plus de photos? Consultez le nouvel album que je viens de publier, dédié à la Isla Grande de Chiloé (cliquez sur le lien).
N.B. : Je rappelle que vous pouvez accéder à tous mes albums en cliquant sur « Mes albums Tour du Monde » dans la colonne de droite, section « Páginas web / Sites web ».

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans América, Chile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Chiloé, la Bretaña chilena / Chiloé, la Bretagne chilienne

  1. Annie dit :

    Superbes les photos Remy ! Surtout celles de la plage.

  2. annie lasset dit :

    Après avoir visité ton album on comprend ta comparaison avec la Bretagne, nul doute une superbe région que tu viens de découvrir.
    Aussi les jolies maisons doucement colorées vont bien dans le paysage où il doit faire bon flâner sans oublier d’observer les vaches qui doivent donner de la bonne viande (que tu as sans doute dégusté) mais vu leur couleur elles doivent aussi fournir du bon lait !!!!!!!!!!!!
    Les vaches ont bien de la chance de vivre dans cette nature, mais vous aussi vous aviez une belle vue dans votre auberge « Suisse »

    • Rémy LASSET dit :

      Oui, c’est un endroit à recommander où je serais volontiers resté plus longtemps si je n’avais eu encore une longue route à parcourir…
      Concernant les vaches, c’est peut-être une race laitière mais il ne me semble pas qu’il y ait de ferme alentour pour les traire.

  3. bretona de adopción dit :

    es verdad que se parece a bretaña, sobre todo las fotos con nubes 😉

  4. Olivier dit :

    Salut Rémy, outre les paysages magnifiques qui font effectivement penser à la Bretagne, tu as oublié le ciel bleu…qui fait naturellement penser à notre belle région, non ?. Au look de tes amis allemands, il n’avait pas l’air de faire si chaud que cela sur la plage…et tu as encore oublié la photo du p’tit déj !!!!! En tout cas, une belle étape, une de plus, et bonne route vers le sud.

    • Rémy LASSET dit :

      Oui comme je disais à Carmen, comme en Bretagne, il faisait beau plusieurs fois par jour 🙂
      La photo du ptit déj comme celles de l’auberge… j’ai encore oublié! Trop occupé à savourer. Il faut me croire sur parole!

  5. Carine et Alain dit :

    Salut Remy,
    Comme je comprends, la variété cosmopolite des peuples continuent sur ta route argentine, cette fois avec des suisses et des allemands. Quant aux paysages, voilà une projection des côtes bretonnes…. Ne me dis pas que tu as aussi dégusté du vin suisse…
    En ce qui nous concerne, et malgré notre séjour en bourgogne, nous avons bu ce midi un très bon vin des côtes de Gascogne de 2002 (hier un 2006), comme quoi nous aussi, nous aimons la variété.
    Bon séjour
    Tes amis Carine et Alain (bourguignons d’adoption)

    • Rémy LASSET dit :

      Salut Carine et Alain,
      Pas de sectarisme… du moins lorsqu’il s’agit de vins. Il faut varier les plaisirs! Les vins de Gascogne, c’était avant ou après la visite au Château de la Saule? 😉
      De mon côté, non, je n’ai pas bu de vin suisse. J’avoue que je n’ai même pas pensé à demander! 🙂
      Rémy (adopté en tellement de lieux qu’il serait trop long de dresser la liste!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s