Iguaçu muito bem, Iguazú una maravilla (*)

”image” ”image” Visto desde el avión, pocos minutos antes de aterrizar en Foz do Iguaçu (Brasil), se ve una impresionante llanura verde y azul, con el río Iguazú y sus brazos anchos y numerosos. Ese río parece enorme por su anchura pero muy tranquilo, porque el terreno es muy llano.
Voy a pasar 3 días aquí en Foz de Iguaçu con el objetivo de visitar en buenas condiciones las cataratas más bonitas del mundo, que pertenecen al Patrimonio de la Humanidad (título conferido por la UNESCO) y que compiten con 27 otros finalistas para ser una de las 7 Maravillas de la Naturaleza.
El primer día es muy nublado, así que me quedo en el albergue a descansar y camino un poco por la ciudad que no tiene mucho encanto. Eso sí, hay que destacar que aquí estamos en la frontera entre 3 países : el río Iguazú es la frontera entre Brasil y Argentina y el río Paraná es la frontera entre Brasil y Paraguay. Y entonces, donde el río Paraná se encuentra con el río Iguazú, pues este punto está marcado como frontera entre los 3 países. Otra cosa destacable es la represa hidroeléctrica de Itaipú, empresa binacional entre Brasil y Paraguay. Con 7,7 kilómetros de longitud (no es un error, casi 8 km) y 200 metros de altura, es la central hidroeléctrica más grande del mundo. Ella sola genera el 95% del consumo eléctrico de Paraguay más el 24% del de Brasil.
El segundo día, el sol brilla, ninguna nube en el cielo. Día perfecto para disfrutar el espectáculo natural ofrecido por las cataratas. Hoy voy a visitar el Parque Nacional do Iguaçu, por el lado brasileño. Cojo un autobús urbano en frente de mi hostal que va hacia el aeropuerto y el Parque Nacional. Tras comprar el billete de entrada al parque, la gente dispone de numerosos autobuses para ir a distintos puntos de acceso para excursiones opcionales o paseos libres. Me conformo con lo de los paseos. Es día festivo en Brasil. El 7 de septiembre se celebra el Día de la Independencia, proclamada este día de 1822 por Don Pedro, hijo del Rey de Portugal Juan VI, antes de ser Pedro I, primer Emperador de Brasil. Pues como os podéis imaginar, por este motivo hay bastante gente visitando. Pero a pesar de eso, ya me quedo bastante impresionado por este lugar, este río tan tranquilo que se convierte de repente en una cadena de cataratas asombrosas y luego se pone a correr como un río de tamaño común.
El tercer día, el tiempo es tan favorable como el día anterior. Hoy toca visitar el Parque Nacional Iguazú, por el lado argentino del río. Reservé un paquete para 81 reais (37 €) incluyendo traslado en minibús y entrada al parque. Eso ahorra mucho tiempo porque si no hay que coger sucesivamente 3 autobuses. También el conductor facilita el papeleo al pasar la frontera. Pues sí, ya llevo mis 2 primeros sellos argentinos en mi pasaporte (entrada y salida). El próximo sello argentino será para noviembre… o principios de diciembre. Otra ventaja del paquete ese, es que me encuentro con otros mochileros, y formamos un buen grupo para visitar juntos entre 4 madrileños (una nativa y 3 de adopción) y una estudiante francesa, Alice. Incluso luego cenaremos juntos en Foz do Iguaçu… y los 4 madrileños estaremos en el mismo vuelo mañana a las 6 de la mañana antes de separarnos, Luisa y Paz siguiendo para Manaus, Miguel para Salvador y yo quedándome en São Paulo. El Parque Nacional argentino ofrece mucho más para caminar y mucho más para ver que su vecino de en frente. Un día entero es un mínimo para disfrutarlo. Hoy hay menos gente que ayer. Han vuelto al curro ;). Pero sí las cataratas siguen haciendo el número. Y nosotros espectadores nos quedamos sin voz… y con los ojos muy abiertos. Empezamos por el sendero superior, luego el inferior, la isla San Martín y terminamos con lo mejor de todo : casi tocamos el fondo de la Gnta del Diablo. Además de este espectáculo « sonidos y luces » acuático,  incluyendo unos arcos iris simples o dobles, por supuesto el parque ofrece una naturaleza verde, un bonito bosque y los animales menos tímidos se dejan ver : mariposas, iguanas y coatís por ejemplo.
Pues una vez más, me resulta difícil seleccionar unas fotos de las 340 tomadas en esos 2 últimos días. Pero bueno, espero que esta muestra os dé una idea y tal vez os incitará a venir a descubrir este lugar único o a votar para esta « maravilla de la naturaleza ». De eso os volveré a hablar algún día, sin prisa, ya que se puede votar hasta el 11/11/2011…

”image” Vu depuis l’avion, quelques minutes avant d’atterrir à Foz do Iguaçu (Brésil), on voit une impressionnante plaine verte et bleue, avec le fleuve Iguazú et ses bras larges et nombreux. Ce fleuve paraît énorme par sa largeur mais très tranquille, car le terrain est très plat.
Je vais passer 3 jours ici, à Foz do Iguaçu, avec l’objectif de visiter dans de bonnes conditions les chutes les plus belles du monde, qui appartiennent au Patrimoine de l’Humanité (titre conféré par l’UNESCO) et qui est en compétition avec 27 autres finalistes pour être l’une des 7 Merveilles de la Nature.
Le premier jour est très nuageux, alors je reste me reposer à l’auberge et je me ballade un peu en ville qui n’a pas beaucoup de charme. Ceci dit, il faut relever qu’on est ici à la frontière entre 3 pays : le fleuve Iguazú marque la frontière entre Brésil et Argentine et le fleuve Paraná celle entre Brésil et Paraguay. Et donc, à l’endroit où le Paraná se jette dans le fleuve Iguazú, ce point est marqué comme frontière entre les 3 pays. Une autre curiosité est le barrage hydroélectrique d’Itaipú, entreprise binationale entre le Brésil et le Paraguay. Avec 7,7 kilomètres de longueur (ça n’est pas une erreur, presque 8 km) et 200 mètres de hauteur, c’est la centrale hydroélectrique la plus grande du monde. À elle seule, elle génère 95% de la consommation électrique du Paraguay plus 24% de celle du Brésil.
Le deuxième jour, le soleil brille, aucun nuage dans le ciel, Un jour parfait pour profiter du spectacle naturel offert par les chutes. Aujourd’hui, je vais visiter le Parque Nacional do Iguaçu, du côté brésilien. Je prends un autobus urbain en face de mon auberge, en direction de l’aéroport et du parc national. Après avoir acheté le billet d’entrée au parc, on dispose de nombreux autobus pour aller à différents points d’accès pour des excursions optionnelles ou des parcours libres. Je me contente des parcours. C’est jour férié au Brésil. Le 7 septembre, on y célèbre le jour de l’indépendance, proclamée en ce jour de 1822 par Don Pedro, fils du Roi du Portugal Juan VI, avant de devenir Pedro I, premier empereur du Brésil. Alors comme vous pouvez l’imaginer, de ce fait, il ya beaucoup de visiteurs. Mais malgré cela, je suis assez impressionné par ce lieu, ce fleuve aussi tranquille qui se transforme soudain en une chaîne de cascades ahurissantes puis se met à couler comme un fleuve de taille tout à fait normale.
Le troisième jour, le temps est aussi favorable que la veille. Aujourd’hui, au programme, la visite du Parque Nacional Iguazú, du côté argentin du fleuve. J’ai réservé un package pour 81 reais (37 €) comprenant le transport en minibus et l’entrée au parc. Ceci permet de gagner beaucoup de temps car l’alternative consiste à prendre 3 bus successifs. Et aussi, le conducteur facilite les démarches douanières aux passages de frontière. En effet, j’ai donc déjà mes 2 premiers tampons argentins sur mon passeport (entrée et sortie). Le prochain tampon argentin, ça sera en novembre… ou début décembre. Un autre avantage de ce package, c’est que j’ai rencontré d’autres routards et nous avons formés un bon groupe pour visiter ensemble entre 4 madrilènes (une native et 3 d’adoption) et une étudiante française, Alice. Nous avons même ensuite dîné tous ensemble à Foz do Iguaçu… et les 4 madrilènes, nous serons sur le même vol demain matin à 6 heures avant de nous séparer, Luisa et Paz poursuivant vers Manaus, Miguel vers Salvador et moi restant à São Paulo. Le parc national argentin offre beaucoup plus de chemins à arpenter et beaucoup plus de choses à voir que son voisin d’en face. Un jour entier est un minimum pour bien en profiter. Aujourd’hui, il y a moins de monde qu’hier. Ils ont repris le boulot! 😉 Mais les chutes, elles, continuent à se donner en spectacle! Et nous autres spectateurs, nous restons sans voix… mais les yeux grands ouverts! Nous commençons par le sentier supérieur, puis l’inférieur, l’île San Martín et nous terminons avec le clou du spectacle : on touche presque le fond de la Garganta del Diablo (gorge du diable). Et en prime, en plus de ce « son et lumières » aquatique incluant des arcs-en-ciel simples ou doubles, le parc offre bien sûr une nature verdoyante, une belle forêt et les animaux les moins timides se laissent admirer : papillons, iguanes et coatís par exemple.
Eh bien une fois de plus, il m’est difficile de choisir quelques photos parmi les 340 prises lors de ces 2 journées. Mais bon, j’espère que cet échantillon vous permettra de vous faire une idée et vous incitera peut-être à venir découvrir ce site unique ou à voter pour cette « merveille de la nature ». Je reparlerai de cela un jour, sans urgence car les votes sont ouverts jusqu’au 11/11/2011…

(*) Traduction du titre : Iguaçu très bien (en portugais, pour le côté brésilien), Iguazú une merveille (en espagnol, pour le côté argentin)

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans América, Argentina, Brasil 2010. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Iguaçu muito bem, Iguazú una maravilla (*)

  1. Marie-Line dit :

    Wahou!!!Magnifique. Une fois de plus tu en as pris plein les yeux…Splendide ces cascades…Et puis très sympa de rencontrer des français et des espagnols…C’est incroyable de rencontrer tant de personnes et de créer des liens…
    Continues de nous faire rêver et pensons bien à toi. Tu as vraiment une chance incroyable de vivre cette aventure, Nous t’envions!!!
    Bises de nous 3

  2. Olivier dit :

    Salut Rémy,
    340 photos en 2 jours !!! tu nous préviens pour la séance photo à ton retour, ils nous faudra prendre une semaine de congés !!!!. En tout cas, ça à l’air grandiose en effet. La photo à table avec les amis devient une habitude non ? mais c’est très bien…fait la photo quand les assiettes arrivent et non pas quand elles sont vides, faut nous faire saliver. Tchô petit veinard !!!

    • Rémy LASSET dit :

      Hola Oliv’
      Oui la séance photos risque d’être longue… Une semaine? Peut-être mais avec des pauses! Ou alors une formule 24 heures non-stop… ou encore 2 nuits blanches d’affilée genre « nuit du zapping »… A voir, mais il me faudra bien plusieurs semaines voire plusieurs mois pour préparer tout ça…
      Pour les assiettes vides sur les photos, tu as raison mais que veux-tu… quand elles arrivent on ne pense pas à prendre le temps de la photo… 🙂
      Tchau!

  3. Mónica dit :

    A-lucinante!!
    Esta vez sí que has conseguido que me muera de la envidia… 🙂
    Si en las fotos es impresionante, ni me imagino cómo deberá ser en vivo y en directo.

    Disfruta de momentos así, que desde luego son irrepetibles en la vida. Aunque suene un poco pedante, esto me recuerda a lo que dijo Heráclito (especialmente al ver tanta y tanta agua 🙂 ),
    No se puede entrar dos veces en el mismo río,
    On ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve.

    Enjoy it!! Y sigue enviándonos estas fotos tan chulas para que sigan alimentando nuestra envidia 🙂 !!

  4. annie lasset dit :

    Comme tu as dû te régaler en sillonnant entre les chutes, la verdure et les animaux.
    Les chutes ont l’air absolument gigantesques de splendeur et fraicheur! ça doit être impressionnant, le bruit étant un bon complément du spectacle,encore une merveille de la nature « unique » et tu l’as vu de tes yeux et oreilles !!!!!!!!!!
    Les photos sont trés belles et la tablée avait l’air sympa aussi!!!!!!!!
    Bises et on en redemande!!!!!

  5. bretona de adopcion dit :

    Para mí las cataratas de Iguazú son lo más bonito que he visitado nunca… (ya que no pude ver el Tongariro ;-)), he estado dos veces y volvería sin dudarlo… La primera impresión de la vista panorámica desde el lado brasileño, y después patearse todos los rincones en el lado argentino, hasta la garganta del diablo… qué envidia viendo tus fotos, y por lo que veo no iban mal de agua y te hizo muy bueno, así que tuviste suerte doble!!

    • Rémy LASSET dit :

      Yo creo que entre los 2, me dió aún más emoción el Tongariro. Pero bueno, no se puede comparar y tampoco el contexto era el mismo… Y lo digo sobre todo para que vuelvas a Nueva Zelanda algún día, a ver el Tongariro 🙂 (ya que pagastéis vuestra multa, vosotros podéis volver ahí sin miedo…)
      A nosotros nos dijeron que no había mucha agua, pero bueno aún así era impresionante.

  6. Philippe lasset dit :

    Salut Rémi,
    En préambule de la mémorable fête des « Lasset », nous avions appris que tu étais parti autour du monde. J’avais immédiatement recherché et trouvé ton blog mais je n’avais pas pris le temps de t’envoyer un message. C’est chose faite aujourd’hui!

    Ton aventure nous fait beaucoup réver car nous sommes passionnés de voyages et grace à toi nous parcourons en détail et en live des pays que nous decouvrirons , je l’espère, un jour de visu quand la vie professionnelle et familiale nous en laissera le temps. Profite bien de ces moments extraordinaires et inoubliables.
    A bientôt sur le web

    • Rémy LASSET dit :

      Bom día Philippe!
      Merci beaucoup pour ton message. J’étais désolé d’abandonner lâchement la fête des Lasset et je le suis encore plus depuis que j’en ai eu des échos de la part des petits comme des grands. J’espère qu’on remettra ça l’an prochain. J’y serai!
      Et puis je suis bien content de voir que mon blog vous plaît, vous fait rêver et vous donne des envies de voyages, s’il en est besoin. Je vous souhaite de pouvoir un jour voyager dans ces endroits merveilleux et vivre ce que je ne me lasse pas de vivre depuis 7 mois aujourd’hui.
      Bises à toute la famille, até logo!

  7. FLO et DANY dit :

    Salut Rémi,
    Nous te suivons toujours et nous en déduisons,
    que tu vas très bien,nous pensons bien a toi.
    Continue bien a te régaler et a te faire plaisir.
    Incroyable ces cascades,magnifique,superbe photos.
    BISES a plus

    • Rémy LASSET dit :

      Bonne déduction : si je m’appelais Patrick, je dirais que « ça va fort, très fort! ». A chaque fois que j’avance un peu, encore plus fort! 🙂
      J’espère que vous allez bien aussi.
      Besos

  8. aracely itzep dit :

    Q lindos lugares LA verdad me encantan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s