Tchau Ribeirão Preto! Muito obrigado, Jaros! (*)

”image” Bon, je crois bien que j’ai vaincu le décalage horaire! Après 3 nuits à me réveiller plusieurs fois, malgré la fatigue, aux alentours de 3 heures du matin, je me suis couché cette nuit vers 2 heures du matin et mon horloge interne m’a laissé tranquille… jusqu’à 7 heures. La fatigue demeure donc néanmoins mais je compte mettre à profit les 12 heures de bus qui m’attendent cette nuit.
En effet, mon séjour à Ribeirão Preto touche à sa fin. J’ai découvert ici une charmante ville brésilienne, pas touristique du tout. L’ambiance n’est pas sans me rappeler l’Espagne, je l’ai déjà écrit, elle est sans doute très proche aussi de celle du Portugal. Mais en même temps, on sent aussi qu’on est sur un autre continent : le mixage de la population, la musique, les enseignes et les marques qui sont le plus souvent différentes, la gastronomie aussi… Ici, comme prévu, j’ai donc revu mon ami Jaros, connu à Madrid, qui m’avait sympathiquement proposé de me recevoir chez lui et de m’aider à bien démarrrer mon séjour au Brésil. Je n’ai pas été déçu! Après les bières et « bolinhos de carne seca » de la première soirée (voir encore l’article précédent), il m’a laissé m’installer confortablement dans son appartement tout près du centre ville et m’a donné les indications pour visiter un peu pendant qu’il travaillait. Le lendemain après-midi, il m’a accompagné pour un tour en ville et m’a aidé à acheter une carte SIM brésilienne et ses recharges, pas chères du tout : 38 reais (17 €) devraient suffir pour mes 7 semaines de présence au Brésil. Et puis il m’a aidé tout au long de ces 3 jours à établir mon itinéraire. Je vous le dévoilerai prochainement mais sachez déjà que, comme prévu, j’ai dû faire des impasses et malgré cela, le rythme sera soutenu. Enfin hier soir, nous avons passé une sympathique soirée chez des amis à lui. Il y avait une quinzaine de personnes, j’étais le seul non brésilien. On m’a accueilli à bras ouverts sans rechigner à parler anglais ou espagnol.
Ce soir donc, direction Brasília, la capitale fédérale. J’y arriverai demain dimanche à l’aube.
(*) Le titre en portugais se traduit ainsi : Tchao Ribeirão Preto! Merci beaucoup, Jaros!

”image” Artículo sin traducir pero seguro que lo entendéis todo en francés.
(*) El título en portugués se traduce así : ¡Chao Ribeirão Preto! ¡Muchas gracias, Jaros!

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans América, Brasil 2010, Gastronomie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Tchau Ribeirão Preto! Muito obrigado, Jaros! (*)

  1. paulinnette dit :

    coucou tu me manques beaucoup,i miss you ,te echo de menos
    j’espere que tu reviendras le plus tôt possible parce que maman et moi on va aller te chercher a l’aeroport
    i hope you like and you enjoy you realy cool trip
    espero que podamos ablar en el msn

    gros bisous
    muchos besos
    a lot of kisses,

    PAULINNETTE

    • Rémy LASSET dit :

      Coucou Paulinnette!
      Ton message me fait énormément plaisir mais il faudra attendre encore presque 6 mois et te lever tôt pour venir me chercher à l’aéroport. C’est prévu pour le 27 janvier vers 6 heures du matin.
      Mais tu verras ça viendra vite et on aura plein de choses à se raconter. En plus, je viendrai m’installer chez vous pendant quelques temps si vous voulez bien.
      Toi aussi tu me manques beaucoup et toute la famille. Profite bien de tes vacances, tu verras l’endroit où nous passions nos vacances d’été quand j’avais ton âge.
      Besos muy fuertes desde Brasil

  2. Mónica dit :

    Bolihnos de carne seca… Suena muy rico 🙂
    Yo creo que deberías añadir una parte en tu blog en el que recogieras todas las recetas de todas las cosas estupendas que pruebas. Sería una manera de hacernos llegar también los sabores 🙂
    Sería algo parecido al libro « Como agua para chocolate » de Laura Esquivel, en el que introduce cada capítulo con una receta mexicana. Aunque en tu caso, tendría un punto de vista más internacional.

    • Rémy LASSET dit :

      Mónica… ¿me quieres dar aún más trabajo o qué? Te acuerdo que estoy de VA-CA-CIO-NES!!! 🙂
      Bueno, claro que habrá mucho más detalles gastronómicos en esta segunda parte de mi viaje que en la primera, pero lamento no tener tiempo para abrir una parte especial y dar recetas… Además, muy a menudo, ni sé lo que es lo que como… pero sí es bueno! 🙂
      Así que seguiré dando información parcial sobre la comida local en mis artículos e identificando estos artículos con la categoría « Gastronomie » (en francés porque somos los mejores… bueno, eso pensaba yo antes…)

      • Mónica dit :

        Jajaja… Ya sabes que soy mala, pero puedo ser peor (c) 😉

        El hecho que estés de vacaciones, no quiere decir que debas estar ocioso 🙂

        Tú coméntanos los nombres de las cosas, que ya me encargo yo de hacerme una lista e ir buscando las posibles recetas 🙂

        El caso es comer y probar cosas estupendas, da igual que sea gastronomía, gastronomia (en portugués), gastronomie o gastronomy 😉

      • Rémy LASSET dit :

        Y si me permites también usar tu copyright : tienes toda la razón del mundo mundial 🙂
        Así que intentaré entender y recordar los nombres de las cosas…
        Mis novedades del día : un pastel de plátano para el desayuno en la « pousada » de Brasília, y un « suco de laranja e kiwi » para pasarme el calor en el mercado de Alto Paraíso. « Muito bom! » 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s