Fin de chapitre (?) / Fin de capítulo (¿?)

”image” Mardi 27 juillet, 9h25, heure de Sydney. Dans moins de 2 heures, j’aurai quitté le sol australien. La première partie de mon tour du monde sera terminée. Elle était dédiée à ce grand pays – continent qu’est l’Australie, mais aussi, ne l’oublions pas, à sa voisine Nouvelle-Zélande, beaucoup plus modeste par la taille mais qui offre au moins autant de richesses naturelles, humaines et culturelles à découvrir.
Je serai donc dans l’avion pour Santiago de Chile, d’où je prendrai ensuite une correspondance pour São Paulo. Et je m’apprêterai donc à inaugurer la seconde partie de mon aventure, à découvrir un nouveau continent, l’Amérique du Sud. L’itinéraire prévisionnel comprend la visite de 4 pays au minimum : pour commencer le Brésil (à lui seul plus grand que l’Australie), puis le Pérou, le Chili et l’Argentine. En option, des incursions dans d’autres pays limitrophes tels que la Bolivie et l’Uruguay. Cette deuxième mi-temps s’annonce encore plus intense que la première partie. Je devrai faire des choix… et des impasses, on m’a prévenu!
Je suis sur le point de prendre des décisions concernant le Brésil. Je vous les annoncerai bientôt. Et je viens aussi de prendre des décisions concernant ce blog…
J’ai eu du mal dans cette première partie à trouver le temps pour vous raconter toutes mes étapes, toutes mes découvertes. J’ai accumulé un retard de plus de 6 semaines, puisque j’en suis toujours à vous parler du « red centre » que j’ai visité début juin. J’ai aussi laissé à plus tard certains récits, à commencer par le vol en Airbus A380, mais aussi le road trip sur la Great Ocean Road, des compléments sur l’extraordinaire randonnée au Tongariro et d’autres moments du séjour en Nouvelle Zélande, et enfin toutes les villes où je me suis parfois posé plusieurs semaines. J’aurai sans doute encore moins de temps et plus de difficultés techniques en Amérique du Sud.
Alors les décisions sont les suivantes :
1. J’arrête maintenant d’écrire ce chapitre « Australie et Nouvelle-Zélande ».
2. Je tâcherai dans la mesure du possible de publier au plus près du « direct », parfois au détriment de la qualité du fond et de la forme.
3. Ce que je ne parviendrai pas à écrire en détails au fil de l’eau sera évoqué très succinctement.
4. Ce blog ne s’arrêtera pas avec mon tour du monde fin janvier 2011. Je continuerai à écrire, avec du recul, et particulièrement sur les moments laissés de côté tant au chapitre « Australie et Nouvelle-Zélande » qu’au chapitre « Amérique du Sud ».
J’espère toutefois que vous trouverez au moins le même intérêt que celui que vous semblez trouver jusqu’à présent en lisant et participant à mon blog. Je vous encourage en tout cas à participer encore plus activement. Je privilégierai toujours l’interactivité de ce blog en tâchant de répondre à vos commentaires, questions, appréciations, propositions, etc.
See ya, mates! (= A plus, camarades!)

”image” Martes, 27 de julio, 9h25, hora de Sydney. Cuando se publicará este artículo, ya haré salido de Australia. La primera parte de mi vuelta al mundo estará terminada. Era dedicada a ese gran país continente que es Australia, pero también, no hay que olvidarlo, a su vecina Nueva Zelanda, mucho más modesta por su tamaño pero que ofrece al menos tantas riquezas naturales, humanas y culturales por descubrir.
Entonces estaré en el avión con destino Santiago de Chile, donde luego tendré un enlace para São Paulo. Y así me dispondré a inaugurar la segunda parte de mi aventura, a descubrir un nuevo continente, Suramérica. El itinerario provisional comprende la visita de 4 países como mínimo : para empezar, Brasil (el sólo siendo más grande que Australia), y luego Perú, Chile y Argentina. Opcionalmente, unas incursiones en otros países limítrofes como Bolivia y Uruguay. Este segundo tiempo promete de ser aún más intenso que el primero. Tendré que elegir… y saltarme unas cosas, ¡se me han avisado!
Estoy a punto de tomar unas decisiones respecto a Brasil. Os las anunciaré en breve. Y también acabo de tomar unas decisiones respecto a este blog…
En esta primera parte me ha costado encontrar el tiempo para contaros todas mis etapas, todos mis descubrimientos. He acumulado un retraso de más de 6 semanas, ya que sigo con el relato del « red centre » que visité a principios de junio. También he dejado unos relatos para más tarde, empezando por el vuelo en Airbus A380, pero también el road trip por la Great Ocean Road, unos complementos sobre la extraordinaria caminata por el Tongariro y otros momentos del viaje por Nueva Zelanda, y por fin todas las ciudades en donde me quedé a veces durante varias semanas. Probablemente tendré aún menos tiempo y más problemas técnicos en Suramérica.
Pues las decisiones son las siguientes :
1º Dejo ahora mismo de escribir este capítulo « Australia y Nueva Zelanda ».
2º Intentaré en la medida de lo posible publicar en directo (o casi), a veces en detrimento de la calidad en el fondo y en la forma.
3º Lo que no conseguiré escribir en detalle a medida del camino, lo evocaré de manera muy sucinta.
4º Este blog no se parará con mi vuelta al mundo a finales de enero de 2011. Seguiré escribiendo, con la distancia, y especialmente sobre los momentos dejados de lado tanto en el capítulo « Australia y Nueva Zelanda » como en el capítulo « Suramérica ».
Sin embargo espero que encontréis por lo menos el mismo interés que él que parecéis encontrar hasta ahora leyendo y participando en mi blog. Os animo en todo caso a participar aún más. Siempre daré prioridad a la interactividad de este blog, intentando contestar a vuestros comentarios, preguntas, apreciaciones, propuestas, etc.
See ya, mates! (= Nos vemos, compañeros!)

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans Australia, Messages, New Zealand - Aotearoa. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Fin de chapitre (?) / Fin de capítulo (¿?)

  1. Mónica dit :

    Al final tendrás que tomarte otro año sabático para poder escribir y contarnos todas tus experiencias 🙂
    Buen viaje, buen vueling y buen comienzo en el continente americano.
    Take care!!

    • Rémy LASSET dit :

      Si me tomo otro año sabático, creo que será para viajar un año más… 🙂
      Pero… ¿me lo pagas tú? ¿o el peloncete? 😉
      Besos
      P.D. : ya estoy en Santiago de Chile con una correspondencia más larga de lo previsto (6 horas)… ¡Qué altos son los Andes!

  2. FONS Frédérique dit :

    Bonjour Rémy,
    Bonne chance pour la suite de ton voyage. J’ai hâte de découvrir l’Amérique du Sud avec toi. J’espère apprendre autant de choses et voir de belles photos que pendant la 1ère partie de ton long voyage.
    A bientôt. Big bisous. Ta Fred

    • Rémy LASSET dit :

      Merci beaucoup ma Fred, encore un beau compliment.
      Moi aussi j’ai hâte! Je suis encore « enfermé » dans la zone de transit de Santiago de Chile pour une escale plus longue que prévue (6 heures) et j’arriverai donc à São Paulo vers minuit… heure locale.

  3. Tomtom dit :

    Enjoy your trip mate! Don’t worry for your blog, this year is your year so live it 200%. Spend your time sharing and talking with other people instead of writing your blog! Keep something to do when you’ll be back!
    En ce qui me concerne je crois que je vais être obligé de rester un peu plus longtemps que prévu…
    Adios

    • Rémy LASSET dit :

      Thanks mate! I’ll try to mix both the trip and the blog, and find the appropriate way to do it.
      Até logo!
      P.S. : Je suis très heureux que tu sois « obligé de rester » et je suis sûr que tu en es très heureux aussi 🙂 I wish you all the best, my friend!

  4. ARNAUD Solange et Jacques dit :

    Bon vent pour cette nouvelle aventure, ce continent immense qu’est l’Amérique du
    Sud. Nous attendons avec beaucoup d’intérêt la suite de ton périple. Nous avons fait, nous aussi, un beau voyage en Australie et Nouvelle-Zélande. C’est extraordinaire de découvrir ces contrées que nous sommes pas du tout sûrs de connaître un jour…
    Bises.

    • Rémy LASSET dit :

      Merci à vous 2, Solange et Jacques.
      Me voici posé pour la première fois sur le continent Sud-Américain, à Santiago de Chile, pour une correspondance plus longue que prévue (6 heures)… et j’ai pu déjà constater en regardant par le hublot que les Andes sont vraiment très grandes!
      Besos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s