Banksia, fleur d’Australie / Banksia, flor de Australia

”image” Aujourd’hui, en France, c’est la fête des mères, 3 semaines après la plupart des pays du monde dont l’Espagne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Alors, bonne fête, maman! 🙂
C’est pour moi l’occasion de publier un article sur une variété de fleurs natives d’Australie dénommée banksia. Car maman aime les fleurs, comme toutes les mamans peut-être. Mais sans doute d’une façon spéciale puisqu’elle en a fait une partie de son art, et aussi de son commerce avant de prendre une retraite bien méritée… et bien remplie!
Je me souviens de ma première rencontre avec les banksias. C’était le 1er mars, en Tasmanie, au tout début de mon premier road trip, celui partagé avec Tom, que je vous ai déjà raconté en détails et en plusieurs articles et dont j’ai terminé vendredi dernier l’album photos disponible sur mon site Flickr. Plus exactement, c’était tout au nord de l’île, dans le Narawntapu National Park, le seul parc national de Tasmanie rebaptisé avec un nom aborigène. Cette fleur a attiré mon regard… et l’objectif de mon appareil photo! Il me semble bien que je n’en avais jamais vu avant, ou du moins pas dans un environnement sauvage. Il s’agissait alors de Silver Banksia (« banksia d’argent », photos 1 et 4). L’arbre du même nom, sur lequel elles fleurissent, est un des plus remarquables le long des côtes tasmaniennes. Ses fleurs jaunes sont une importante source de nourriture pour des oiseaux comme les honeyeaters (« mangeurs de miel »), dont une variété nommée Yellow Throated Honeyeaters en référence à sa gorge jaune ne se trouve qu’en Tasmanie.
Ces mêmes Silver Banksias, j’en ai revu tout au long de mes ballades en Tasmanie, notamment le long de la Apsley River, dans le Douglas-Apsley National Park (photo 5). Je crois bien en avoir revues aussi dans le sud de l’Australie, lors du road trip sur la Great Ocean Road et au-delà, pour lequel je vous dois encore le récit détaillé et les photos, que je dois encore récupérer auprès de Christopher.

Et enfin, ici, à Perth, j’ai vu beaucoup d’autres variétés de banksias dans l’immense Kings Park. Dans son intéressant jardin botanique d’abord (photos 2 et 6) puis le long de Broadwalk, littéralement « large promenade », un tapis vert d’environ 2 kilomètres de long (photos 3 et 7). Grâce aux panneaux d’information du jardin botanique, j’en ai appris plus sur ces fleurs. Elles doivent leur nom à Sir Joseph Banks, botaniste de l’expédition menée par James Cook en 1770. Selon les variétés, la taille de la plante est très variable : depuis la plante rampante, qui couvre le sol, jusqu’à l’arbre de 25 mètres de haut! Rien que dans le sud-ouest de l’état de Western Australia, c’est à dire aux environs de Perth, on en trouve plus de 60 espèces. Les australiens aiment les planter dans leurs jardins pour y mettre un peu de couleur mais aussi pour attirer les oiseaux amateurs de nectar. Les banksias n’ont pas besoin de beaucoup d’eau, poussent même dans le sable et en plein soleil. Elles sont aussi cultivées à but commercial et contribuent largement à l’industrie de la fleur coupée en Australie.
N.B. : Une version adaptée de cet article est publiée simultanément sur le site Tripteaser que m’a recommandé mon collègue et néanmoins ami Bertrand. Il s’agit d’un site communautaire de voyageurs, en français. Le site donne lui-même sa propre définition du « tripteaser » : « Internaute voyageur qui n’a pas froid aux yeux. – Qui a pour but de partager ses expériences de voyage les plus insolites à travers des reportages et des itinéraires || D’inspirer la communauté. » Alors voilà, tous mes articles publiés ici sur mon blog ne sont pas éligibles mais je publierai également sur ce blog communautaire des articles inédits ou adaptés de mon blog, comme je l’ai déjà fait avec un premier article reprenant la présentation de mon projet, et peut-être aussi des itinéraires. Si mon blog vous inspire, nul doute que vous aimerez aussi parcourir le site Tripteaser, « le guide de voyage qui déshabille la planète »… avant d’y partager bientôt vos propres expériences. 😉 Vous trouverez en permanence le lien dans la colonne de droite, section “sites web”.

”image” Hoy, en Francia, es el Día de la Madre, 3 semanas más tarde que en la mayoría de los países del mundo, especialmente España, Australia y Nueva Zelanda. Entonces, ¡felicidades mamá! 🙂
Eso es la ocasión para publicar un artículo sobre une variedad de flores nativas de Australia llamada Banksia. Porque a mi madre le gustan las flores, quizás como a todas las madres. Pero sin duda de una manera especial ya que ha hecho de ellas una parte de su arte, y también de su comercio antes de jubilarse y tomar un descanso bien merecido… y bien ocupado!
Me acuerdo de mi primer encuentro con los banksias. Era el día 1 de marzo, en Tasmania, apenas iniciado mi primer road trip, el que compartí con Tom, que ya os conté en detalles y en varios artículos, y cuyo álbum de fotos terminé el pasado viernes de publicarlo en mi página Flickr. Para ser más preciso, era en el borde norte de la isla, en el Narawntapu National Park, el único parque nacional de Tasmania que renombraron con un nombre aborigen. Esta flor llamó mi atención… y la de mi cámara. Me parece que nunca había visto una antes, por lo menos nunca en un entorno salvaje. Se trataba entonces de Silver Banksia (« banksia de plata », fotos 1 y 4). El árbol del mismo nombre, donde florecen, es uno de los más llamativos a lo largo de las costas de Tasmania. Sus flores amarillas son una importante fuente de comida para pájaros como los honeyeaters (« comilones de miel »). Una variedad de esos, llamada Yellow Throated Honeyeater por su garganta amarilla, sólo se encuentra en Tasmania.
Estas mismas Silver Banksias, volví a ver algunas a lo largo de mis paseos por Tasmania, especialmente por la Apsley River, en el Douglas-Apsley National Park (foto 5). Creo que también volví a ver algunas en el sur de Australia, durante el road trip por la Great Ocean Road y más allá (que me queda por contaros en detalle y enseñar las fotos, aún pendientes de recuperar junto a Christopher).
Y por fin, aquí en Perth, volví a ver muchas otras variedades de banksias en el inmenso Kings Park. Primero en su interesante jardín botánico (fotos 2 y 6) y luego a lo largo de Broadwalk, literalmente « paseo ancho », una alfombra verde de casi 2 kilómetros de longitud (fotos 3 y 7). Gracias a los carteles de información del jardín botánico, aprendí más sobre estas flores. Deben su nombre a Sir Joseph Banks, botánico en la expedición dirigida por James Cook en 1770. Según los especies, el tamaño de la planta es muy variable : desde la planta rastrera, que cubre el suelo, hasta el árbol de 25 metros de altura! Sólo en el sur-oeste del estado de Western Australia, es decir en los entornos de Perth, se encuentran más de 60 especies. A los australianos les gusta plantarlas en sus jardines para poner un poco de color pero también para atraer los pájaros aficionados de néctar. Los banksias no necesitan mucha agua, crecen incluso en la arena y con mucho sol. También se cultivan para el comercio y contribuyen mucho en la industria de las flores cortadas en Australia.
Nota : Una versión adaptada de este artículo se ha publicado simultáneamente en la página Tripteaser que me recomendó mi compañero de trabajo y sin embargo amigo Bertrand. Se trata de un blog comunitario de viajeros, en francés. La página principal da la definición del « tripteaser ». La traduzco aquí en español : « Internauta viajero que tiene agallas. – Que tiene como objetivo compartir sus experiencias de viaje las más insólitas a través de reportajes e itinerarios || De inspirar la comunidad. » Pues eso, todos mis artículos publicados aquí en mi blog no son elégibles pero publicaré también en ese blog comunitario unos artículos inéditos o adaptados de mi blog, como ya lo hice con un primer artículo presentando mi proyecto, y tal vez también unos itinerarios. Si mi blog os gusta y si queréis leer más cosas en francés, sin duda os gustará también consultar la página Tripteaser, « la guía de viaje que desvela la planeta »… y luego compartir vuestras propias experiencias. 😉 Encontraréis el vínculo de manera permanente en la columna derecha, bajo el título “sites web / páginas web”.

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans Australia, Environment, Tasmania. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Banksia, fleur d’Australie / Banksia, flor de Australia

  1. annie lasset dit :

    Merci pour ces belles fleurs emblématiques de l’Australie en forme de brosse ! J’avais déjà vu ce genre, ne sachant pas qu’elles vivaient à l’état sauvage en Australie. Elles me rappellent les Apinia, Balisier et autres majestueux flamboyants que, grace à toi j’ai pu apprecier dans leur état naturel en Guadeloupe où elles me sont apparues familières. C est un beau cadeau de fête des mères en plus du beau pendentif en jade Hei Matau reçu cette semaine. Un grand merci.
    Bonne continuation à Perth où tu as l air de te sentir bien. Bonne escapade si tu peux revoir l’ocean indien, avant de prendre le train!!!!!!!!!!! Bizzzzzzzzzzzzz

    • Rémy LASSET dit :

      De rien, maman! J’espère que tu as passé une bonne journée.
      De mon côté, j’ai encore profité du beau temps en faisant une belle promenade à Perth le long du fleuve, Swan River. Et non, je ne crois pas que je reverrai l’Océan Indien de si tôt.
      Bises

  2. Mónica dit :

    Qué curiosas y qué bonitas!!
    Y eso de que no necesiten mucha agua me interesa, porque soy un desastre en el tema plantas y más concretemente flores 🙂

  3. Muriel dit :

    Merci pour ce reportage fleuri et pour ton soutien !

    Nous te souhaitons un très bon voyage en train ! Profite bien de cette traversée légendaire.

    A bientôt !

    • Rémy LASSET dit :

      Merci à toi, Muriel! La première partie avec l’Indian Pacific était bien sympa, à voir ce que me réserve la suite avec le Ghan 😉
      Quant à mon soutien, c’est parce que votre site le vaut bien! Je n’ai pas trouvé mieux… même en espagnol!
      See ya!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s