Mont Wellington, 1270 metros encima de Hobart

”image” Voir aussi les photos dans la version espagnole ci-dessous

Hier matin vendredi, après une bonne nuit et une bonne digestion du festin d’hier soir, Tom et moi retournons au centre d’information touristique, au centre ville, à environ 30 minutes à pied de notre hébergement, pour prendre le minibus qui nous conduira au Mont Wellington. Nous avions réservé avant-hier.

A 22 kilomètres d’Hobart, le Mont Wellington culmine à 1270 mètres, voire un peu plus selon ma montre, mais il faudra que je la recalibre au niveau de la mer… Cette montagne explique que les colons aient choisi de s’établir à Hobart. Elle l’approvisionne en eau de source. Du sommet, on a une vue à 360º (dommage que Philippe ne soit pas là pour les photos) sur la Tasmanie. D’abord, plein Est, une vue plongeante sur la ville d’Hobart et ses proches voisines, la Derwent River et sa vaste embouchure. Plus loin, au Sud Est, la Tasman Peninsula et au Sud, Bruny Island, 2 endroits que nous explorerons lors des 3 derniers jours de notre road trip. Vers le Nord Ouest, forêts et montagnes à perte de vue, nous le parcourerons peut-être dans un second road trip si l’opportunité se présente. Sinon, tant pis, on ne peut pas tout faire.

Bref, nous en avons pris plein les yeux après nous en être mis plein la panse et le gosier avant-hier soir avec l’excellent repas de Jennie (pavé de boeuf gratiné aux champignons, asperges vertes, tomates cuites, etc. accompagné d’un rosé tasmanien, le tout précédé d’un Sauvignon tasmanien et suivi de nougats sud-africains). Qui a dit qu’en Australie la bonne bouffe n’existe pas? Qui a dit que les anglais sont incapables de proposer une cuisine digne de ce nom? Bon, c’est vrai que Jennie est peut-être une exception, qu’elle a pris des cours avec un chef italien, qu’elle sait trouver les bons produits… et qu’elle s’y connaît en vins!

Ce matin, le marché de Salamanca. Non, je ne suis pas de retour en Espagne! Il s’agit du marché qui se tient tous les samedis sur Salamanca Place, à Hobart. Inmanquable, paraît-il.

”image” Ver también las fotos en la versión francesa por arriba

Ayer viernes por la mañana, trás una buena noche y una buena digestión de la gran cena de anoche, Tom y yo volvemos al centro de información turística, en el centro ciudad, a unos 30 minutos andando de nuestro hospedaje, para coger el minibús que nos llevará al Mont Wellington. Habíamos reservado el día anterior.

A 22 kilometros de Hobart, el Mont Wellington culmina a 1270 metros, tal vez un poco más según mi reloj , pero tendré que calibrarla otra vez a nivel del mar… Esta montaña es la razón del asentamiento de los colonos en Hobart. Procura agua. De arriba, tenemos una visión a 360º sobre Tasmania. Primero, hacia el Este, dominamos la ciudad de Hobart y sus vecinas cercanas, la Derwent River y su gran boca. Más lejos, hacia el Sur Este, la Tasman Peninsula y hacia el Sur, Bruny Island, 2 lugares que visitaremos en los 3 últimos días de nuestro road trip. Nacia el Noroeste, bosques y montañas, que tal vez visitaremos en un segundo road trip si se da la oportunidad. Sino, no pasa nada, no se puede hacer todo.

En resumen, nuestros ojos han salido muy contentos, tanto como el estomago y la boca  lo estuvieron ante ayer con la excelente cena de Jennie (pavé de buey gratinado con setas, espárragos, tomates cocidos, etc. Venía con un vino rosado de Tasmania, tràs un blanco Sauvignon de tasmania también. De postre, nougats (especie de turrón) de Suráfrica. ¿Quién dijo que en Australia no existe la buena comida? ¿Quién dijo que los ingleses son incapaces de proponer una cocina digna? Bueno, es verdad, Jennie tal vez es una excepción, tomó clases con un chef italiano, sabe encontrar los buenos productos… y sabe mucho cuando se trata de vinos.

Esta mañana, mercado de Salamanca. No, no he vuelto a España… Se trata del mercado que tiene lugar cada sábado en Samanca Place, en Hobart. Inprescindible, según dicen.

A propos Rémy

FR - Voyageur, blogueur, citoyen du monde, humaniste écologiste, nomade digital. ES - Viajero, bloguero, ciudadano del mundo, humanista ecologista, nómada digital. EN - Traveler, blogger, citizen of the world, humanist and ecologist, digital nomad.
Cet article a été publié dans Australia, Gastronomie, Tasmania. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Mont Wellington, 1270 metros encima de Hobart

  1. Juan dit :

    Muy bien, muy bien, pero el próximo a subirlo a pied! 🙂
    Los ingleses tienen comida tradicional más que digna, pero la abandonaron por el fast food y los curries hace decadas…

  2. Arantza con zeta dit :

    Ummmmhhh veo que le vas sacando buen partido a tu reloj-altímetro-… mira a ver si también hace tortilla de patata que yo creo que es lo único que te falta xD

  3. Juan dit :

    Hey! En directo! Será mediodía allí.. 🙂
    Espero que te lo estés pasando de lujo! Queremos fotos a más tamaño por aquí!

  4. Annie lasset dit :

    Enfin des vues en Tasmanie

    ,
    Magnifiques ! combien de M avez vous fait à pied pour arriver au sommet ?

    Continue ton periple en nous montrant de belles photos commme celles çi

    • Rémy LASSET dit :

      Merci maman! La réponse à ta question : environ 5 mètres à pied… le bus s’est planté sur le parking au plus près du sommet là où il y a la pancarte! Mais on a marché un peu autour. Et puis, dans Hobart centre, ça n’arrête pas de monter et descendre donc on fait quand même de l’exercice!

  5. Marie-Line dit :

    Profitez en bien et continues de nous faire rêver!!!! On suit pas à pas ton périple et on t’envie….Au fait à quand l’album sur PICASSA, car là c’est frustrant de ne voir que 2 ou 3 photos. Bisous de nous 3.

    • Rémy LASSET dit :

      Merci pour les compliments et la fidélité à mon blog. Mais bon, faut pas pousser, je suis en VACANCES alors l’album PICASA ou autre ça sera… quand je pourrai. Désolé! 😉

  6. bretona de adopción dit :

    lo de subir en autobús te lo voy a perdonar por el banquete del día anterior.. pero que no se diga, Rémy, hombre!!! (si nos dices que lo subiste andando te hubiésemos creído, la próxima vez échale más cuento, jajaja). Besitos.

  7. Olivier dit :

    J’avais la meme question que ta maman…je trouvais bizarre que tu sois arrivé jusqu’en haut en version sport…Tu n’as pas pris de tenue de sport dans les 12 kilos je crois !!!!. En tout cas ça à l’air d’aller…tant qu’il y a du bon vin…félicitations pour ce bel article, avec des belles photos en plus. Continue. A+

    • Rémy LASSET dit :

      Merci Oliv! Mais si tu relis bien, comme l’a bien noté Carmen (qui j’en suis sûr, en bonne « bretonne d’adoption ») lit la même version que toi, je n’ai jamais caché que je l’avais monté en bus. Et puis, pour être juste, ce n’est pas 12 kilos que je me traîne, mais une bonne vingtaine en comptant les 2 sacs… et le fait que je n’ai plus qu’un short et un tshirt sur moi la plupart du temps! Bon allez, j’espère que tu vas bien aussi. A+ pour +

  8. bretona de adopción dit :

    hola! veo que estás conectado. Por lo de la sinceridad, no esperaba menos de tí… nosotros bien, pero, ¿todo listo? ¡ni de coña¡¡ éste es el mes definitivo… ultimando detalles, pequeños pero interminables… eso sí, el viaje a NZ va tomando forma!!! qué ganas!!!!!!!!!

    • Rémy LASSET dit :

      Pues sí, ya está durmiendo la ciudad (son las 22 horas) así que me pongo a trabajar otra vez… ¡Qué vida tengo! 😛
      Para NZ, bueno, habrá que ver donde brindaremos 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s